Chemins d’errance – Sophie Daoût

24 octobre 2011

Chemins d'errance, Mon enfant perdu - Sophie Daoût





20 ans après le succès de son premier livre « Lâche ta drogue… Et tiens bon », Sophie nous livre la suite de son combat : celui d’une mère confrontée à l’inéluctable.
Que peut dire une mère pleurant « son petit » décédé ? Peut-elle encore parler, écrire ? C’est le défi qu’a relevé l’auteur de ce nouveau livre autobiographique, un douloureux défi.
Le début est chaotique, comme après un tsunami, un tremblement de terre. Mais il faut continuer à survivre, à surmonter…
Le réflexe est de replonger dans le passé, comme pour continuer un rêve, comme pour chasser les démons du présent ; Sophie sort des photos, des bulletins scolaires, des dessins… ce n’est plus la maman d’aujourd’hui mais celle d’il y a 25 ans en arrière qui parle, commente, se souvient. Ce bain est à la fois chaud car les souvenirs restent magiques, avec le doux parfum de l’enfance heureuse, et froid, car l’enfant est devenu un adolescent toxicomane…

Prix : 17 euros        ISBN : 978-2-9535226-5-5
Format A5

13 Responses to Chemins d’errance – Sophie Daoût

  1. caffot on 3 novembre 2011 at 9 h 04 min

    Je comprends profondément le désarroi et le combat de cette Maman! Le chaos de mon parcours semé d’embûches indélébiles me plonge tous les jours dans des questions sans réponses !!!

  2. Sophie Daoût on 12 novembre 2011 at 19 h 02 min

    Sur la couverture, c’est une photo de Lionel, « mon enfant perdu’ quand il avait 6 ou 7 ans.
    C’était à l’époque, un petit garçon timide et rêveur…

  3. dalou on 18 novembre 2011 at 7 h 50 min

    C’est bien d’en parler et d’écrire, bon courage Sophie et bonne continuation – moi mes questions restent sans réponses.

    • Sophie Daoût on 21 novembre 2011 at 8 h 39 min

      Merci pour ton petit mot qui me fait plaisir.
      Rappelle-toi, Dali, j’avais proposé de mettre ma plume au service de ton témoignage. C’est toujours valable.
      Réfléchis-y

  4. Patpat on 19 novembre 2011 at 16 h 43 min

    Sophie est une femme formidable et combative . J’ai beaucoup d’admiration pour elle . J’ai vraiment hâte de lire ce livre . La drogue est vraiment un fléau qui fait souffrir des familles . Merci Sophie d’être toujours là pour moi .

    • Sophie Daoût on 21 novembre 2011 at 8 h 41 min

      Merci ma Patpat,
      Je serai toujours là pour toi et pour Alexandra, et tu le sais bien.
      Le livre est en vente, tu peux le commander chez ton libraire. Si ça coince dis-le moi.
      Gros bisous et courage!
      Sophie

  5. MARQUE on 9 janvier 2012 at 13 h 47 min

    un élan me pousse vers Sophie, le même lien la mort d’un enfant d’une surdose…je combat pour rester vivante…

    • Sophie Daout on 13 janvier 2012 at 22 h 20 min

      Oui, Micheline, témoigner pour donner du sens à l’insoutenable, pour ne pas laisser le dernier mot à « La Mauvaise ».
      Témoigner pour ouvrir les yeux aux jeunes, témoigner pour faire entendre une parole libre…
      Nous sommes des témoins, nous n’avons pas le droit de nous taire!

  6. CAUMON on 27 juin 2012 at 17 h 35 min

    Bonjour Sophie,
    Merci à cette émission de France 2 qui m’a permi de vous connaitre!
    J’ai longuement écrit pendant les échanges apres l’émission mais peut etre ne l’avez vous pas lu ?
    Je demandais conseil.
    Vous etes tellement lucide, tellement délicate dans le theme traité!
    Vous n’avez rien vu ? mais combien sommes-nous de parents ou grands parents à ne rien y voir? Nous en sommes!Mais quand il est temps, que faire ?
    Tres cordialement, en attendant de lire votre dernier livre.
    Marie-claire
    Berangere 2946 pour le message de « Toute une histoire »

  7. Joëlle on 8 octobre 2013 at 12 h 30 min

    re-bonjour Sophie,

    merci encore, votre soutien est précieux, nous avons su seulement lundi matin, c’est très douloureux, nous sommes très mal, notre adolescent souffre de solitude…
    je vais à la FNAC acheter votre livre, une histoire réelle qui fait mal, on n’est pas à l’abri. SANS DROGUE C’est Mieux :)

    Bien cordialement,
    MON COMBAT pour ma famille, & tout le monde…

  8. Madeeleeine on 15 avril 2014 at 15 h 29 min

    Bonjour Madame,
    Je suis élève de 1er gestion administration au Lycée Saint Rémi, vous êtes venue nous rencontrer ce matin, votre histoire m’a beaucoup touché, vous avez du courage pour supporter un tel incident et je vous remercie d’avoir ouvert les yeux des quelques personnes et de nous avoir raconté votre histoire.

    BON COURAGE ET MERCI

  9. BEEJADHUR on 15 avril 2014 at 15 h 33 min

    Bonjour, Sophie Daoût,vous êtes venue ce matin dans mon lycée pour nous raconter votre histoire et cela ma beaucoup touché, vous avez énormément de courage pour supporter cette terrible douleur. Je vous souhaite beaucoup de courage pour la suite de votre parcours. Merci pour cette matinée très émouvante. Bonne journée

  10. pin annie on 27 mai 2015 at 18 h 05 min

    Bonjour Sophie,
    Je n’ai pas lu vos livres,je viens de découvrir votre histoire;elle me touche,mon fils Jérémy est « tombé dans la drogue et pendant 15 ans,nous nous sommes battus.Lors d’une éniéme dépression,il fut hospitalisé et il est décédé à l’hopital pour des raisons qui restent très obscurs,nous avons porté plainte.
    Jérémy aussi était un petit garçon timide et hypersensible;dans notre société,il n’y a pas de place pour ces enfants un peu « à part »
    et comme PPDA le dit:ils n’étaient pas d’ici.
    Quelle souffrance la perte de son enfant tant aimé!
    Je vais me procurer vos livres pour mieux vous connaitre
    Annie Pin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editeur d’ouvrages sur le concept de Traces

"Traces" de regards croisés et de parcours de vie.
Après le développement de thématiques sociétales, nous poursuivons notre collection Les Remarquables"
- portraits d'artistes : Notre dernier livre sur le groupe TRI YANN !

NOUVEAU Notre ligne Jeunesse !

Rechercher

Flux RSS

Suivre les actualités